Breaking News

Tout savoir sur les types d'assurance les plus commercialisé

L'assurance consiste en un contrat, appelé police, conclu entre l'assureur et le client (appelé assuré) dans lequel l'assuré verse un certain montant (prime) qui peut être payé en plusieurs fois. L'assurance peut être classée entre l'assurance des personnes physiques, l'assurance des personnes morales et l'assurance rurale. Dans le monde, des dizaines d'assurances sont commercialisées. Voici un petit point des assurances les plus commercialisées.

Assurance-vie

L'assurance vie repose sur une police (contrat), entre une compagnie d'assurance et le client (assuré), qui garantit une indemnisation à ses héritiers et/ou aux membres de sa famille en cas de décès naturel ou accidentel. Elle peut également assurer le client en cas d'invalidité permanente, de maladie grave, de taux journaliers d'invalidité temporaire, d'aide et/ou d'assistance funéraire, entre autres.

En cas de décès de l'assuré, le montant de l'indemnité versée par l'assureur au(x) bénéficiaire(s) n'a pas à être inscrit à l'inventaire, ce qui permet de débloquer le montant rapidement et sans paiement de la taxe de transmission. Rendez-vous sur ce site pour en savoir plus sur les types d’assurance qui existent.

Assurance habitation

L'assurance habitation représente l'assurance pour la maison et l'appartement permettant une combinaison d'assurances conjuguées ou réunies en une seule police (contrat). C'est-à-dire, avec une couverture multirisque. Les dommages causés par l'incendie, la chute de la foudre et/ou l'explosion sont classés comme garantie de base de la couverture.

Il peut être intégré à la police plusieurs services supplémentaires d'entretien et d'autres risques tels que : le vol, les dommages électriques, les phénomènes naturels (grêle, inondations causées par des pluies excessives et/ou des vents très forts, entre autres), la chute d'avions, les glissements de terrain, entre autres.

Assurance automobile

L'assurance automobile, également appelée assurance voiture ou assurance véhicule, repose sur une police (contrat) entre une compagnie d'assurance et le client (assuré). Alors que l'assuré paie une valeur appelée prime, qui peut être mensuelle ou à taux unique, l'assureur assure l'indemnisation et/ou la compensation des pertes causées par les accidents prévus dans la police pour le véhicule (bien) assuré.

Ainsi, les exemples de sinistres sont : le vol ou le cambriolage, les problèmes mécaniques, les accidents, les phénomènes météorologiques tels que la grêle et les inondations, parmi d'autres couvertures optionnelles qui peuvent être incluses ou supprimées selon les besoins.