Breaking News

Loi Pinel : De quoi bénéficie concrètement l’investisseur ?

L’investissement immobilier n'est pas fait pour tout le monde, car nécessite un minimum de requis. Mieux, en matière de fiscalité, il est très onéreux, c'est pourquoi plusieurs personnes hésitent à s'y approcher. Toutefois, certains dispositifs légaux allègent la tâche aux investisseurs à l'instar de la loi Pinel. Nous vous invitons donc à découvrir dans ce billet de quoi bénéficie concrètement l’investisseur de cette loi.

Des avantages fiscaux

Le principe ici est d’investir dans un bien immobilier ancien en vue de le mettre en location. Pour ce faire, il faudra le rénover dans le but de l’adapter aux exigences du neuf. L’investisseur bénéficie alors du dispositif de défiscalisation immobilière Pinel. Concrètement, il va pouvoir économiser 12,18 ou même 21 % du prix de revient du logement payé sur ses impôts, selon qu'il s'engagera à le mettre en location sur une période de 6, 9 ou 12 ans. Si vous voulez avoir d'infos sur vos Revenus Fonciers, cette plateforme, vous sera utile.

Le déficit foncier

C’est un avantage supplémentaire que vous offre l'ancien logement réhabilité. Vous allez ainsi donc renvoyer les charges ainsi que les frais dépensés tout en réduisant considérablement le montant des revenus fonciers imposables. Il est important que vous sachiez tant pour un ancien ou un logement neuf, la loi Pinel offre de meilleurs avantages fiscaux à l’investisseur.

Par ailleurs, avant de louer son bien, le propriétaire doit faire des travaux souvent non-négligeables en ce qui concerne le coût. Ces travaux de rénovation peuvent être soustraits des revenus fonciers dans la limite de 10 700 €. Si le montant excède ce plafond, les frais des travaux seront enlevés des revenus fonciers des 10 années suivantes. Si vous cumulez la réduction d’impôts Pinel et le déficit foncier, ce sera une opération fiscale assez avantageuse.